Avicenne, ou la route d'Ispahan de Gilbert Sinoué

Publié le par Poulp

Je ne suis pas une grande fan des médecins, je en sais pas pourquoi, il me font un peu peur... Pourtant celui là a réussi à m'accrocher pendant 521 pages!

 

avi10.jpg
Genre : Roman Historique [Moyen-Orient (an 1000)]
Edition : Folio
Nombre de page : 521
ISBN : 2-07-038302-4


4e de couverture

« Moi, Abou Obeïd el-Jozjani, je te livre ces mots. Ils m’ont été confiés par celui qui fût mon maître, mon ami, mon regard, vingt-cinq année durant : Avicenne, prince des médecins, dont la sagesse et le savoir ont ébloui tous les hommes. De Samarkand à Chiraz, des portes de la Ville-Ronde à celle des soixante-douze nations, résonne encore la grandeur de son nom… »
Ainsi commence le récit consacré à l’une des plus hautes figures de la pensée universelle. Né en 980 à Boukhara, Avicenne ou Ibn Sina, est à 18 ans le médecin le plus renommé de son temps. Pris dans les remous et les guerres qui agitent les confins de la Turquie et de la Perse du XIe siècle, il est tour à tour nomade, exilé, vizir. SA dernière étape le conduit à Ispahan, cité sublime, où il meurt à 57 ans après avoir bu, jusqu’à l’ivresse, à la coupe du savoir et de l’amour.


Mon avis

Ce livre raconte de manière romancée l’histoire du plus grand médecin de Perse de l’an 1000 : Avicenne. Gilbert Sinoué a utilisé comme base dans l’écriture de ce livre « la biographie » rédigée par le disciple d’Avicenne, ce qui donne à cette histoire un aspect bien ancré dans la réalité qu’a été la vie du médecin. L’auteur a su ici parfaitement intégrer les éléments réels de la vie d’Avicenne aux éléments romancés qui rendent la lecture fluide, intéressante et agréable. 
 
L’intérêt de cette histoire tient dans la vie qu’a connu  Avicenne, une vie mouvementée, ponctuée de voyages, d’exiles, d’histoires d’amours, d’amitiés et de trahisons, qui nous font découvrir l’homme qui existait derrière le médecin. D’ailleurs Avicenne ne se contentait pas d’être médecin, il est aussi scientifique et philosophe et tout au long du livre on peut découvrir ses réflexions et ses pensées. Tous ces éléments font qu’on ne s’ennuie pas une minute durant la lecture de ce livre.
 
Les scènes de description des actes médicaux sont parfois crues, mais permettent d’appréhender la réalité de la médecine de l’époque, elles sont aussi parfois surprenantes de modernité, ce qui met en évidence la puissance et la maturité scientifique de la civilisation persane de l’époque.
En bref, une lecture qui nous happe des les premières pages et qui ne nous lâche pas. Au travers de ce livre, on découvre un grand homme mais aussi des civilisations (persane et turque) surprenantes, plongées dans les guerres et les conflits religieux. Attention toute fois aux âmes sensibles, il faut s’accrocher durant la description de certains actes médicaux.

pale 

EXCELLENT

Publié dans Romans historiques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article